J‘AI BESOIN D‘AIDE
Nous vous orientons vers un professionnel
En cas d‘urgence, composez le 17
Commencer
j'ai besoin d'aide
Cacher le site

Vous souhaitez utiliser le formulaire d’aide en ligne

Quel âge avez-vous ?

Nous vous recommandons de joindre :

- La Maison des Adolescents du Littoral Est au 03.91.18.15.80

Ou

- le Fil Santé Jeunes au 0800 235 236

J’ai compris

Comment choisir mon avocat ?

Imprimer la fiche

Les missions de l’avocat

L’avocat vous représente et vous défend dans tous les domaines de la vie personnelle et professionnelle (droit de la famille, droit des affaires, droit pénal, droit du travail, droit immobilier, etc.).

Son rôle consiste à :

  • vous informer et vous conseiller au regard de la loi
  • agir pour votre compte
  • rédiger et transiger
  • vous défendre en cas de litige, à tous les stades de la procédure, devant toutes les juridictions :
  • en matière civile : tribunaux d’instance, tribunaux de grande instance, tribunaux de commerce, juges des loyers commerciaux, conseils des prud’hommes, cours d’appel, cour de cassation, etc. ;
  • en matière pénale: dès le stade de la garde à vue, devant les juges d’instruction, les tribunaux correctionnels, les tribunaux de police, les cours d’assises, cours d’appel, cour de cassation ;
  • devant les tribunaux administratifs et les cours administratives d’appel (conseil d’Etat);
  • devant tous les organismes juridictionnels;
  • devant les juridictions arbitrales et devant les médiateurs.

Il peut vous assister et plaider devant toutes les juridictions françaises.

Dans certaines procédures (quelques procédures devant les tribunaux de grande instance), il doit obligatoirement se faire assister d’un avocat correspondant inscrit dans l’un des barreaux du ressort de la cour d’appel où se déroule le procès (« avocat postulant »).

Il peut également vous assister devant des juridictions étrangères, en partenariat, s’il y a lieu, avec des professionnels locaux.

Les différentes compétences de l’avocat

Chaque avocat développe une ou plusieurs compétences (droit de la famille, droit des affaires, droit pénal, droit du travail, droit immobilier, droit fiscal, etc.). Il faut absolument choisir votre avocat en fonction de ses activités dominantes et de ses compétences.

En matière de violences conjugales, quelle que soit la procédure que vous engagez, il est important de demander à l’avocat s’il est compétent pour une assistance en la matière.

Ce dernier doit avoir des compétences à la fois en droit pénal et en droit de la famille et, si possible, connaître la procédure d’ordonnance de protection.

Lorsque cela est possible, il est en effet intéressant de choisir un conseil juridique qui va pouvoir vous accompagner et vous représenter pour l’ensemble des procédures à venir :

  • Procédures pénales
  • Dans le cadre d’un dépôt de plainte ou d’une confrontation (suite à un dépôt de plainte)
  • Pour le cas où la plainte aboutisse à des poursuites judiciaires devant les assises ou le tribunal correctionnel (ou pour contester une décision de classement sans suite)
  • Procédures civiles
  • dans le cadre d’une saisie du Juge aux Affaires Familiales en urgence (demande d’ordonnance de protection ou référé d’urgence)
  • dans le cadre d’une demande de séparation ou de divorce devant le Juge aux Affaires Familiales

Comment choisir son avocat ?


1) Choisir quelques noms d’avocats

Vous pouvez vous adresser à la Maison de l’Avocat où un avocat de permanence est à votre disposition 24h/24 :

La Maison de l’Avocat
24 rue Saint Jean
62200 BOULOGNE SUR MER
Ligne directe : 03 21 83 08 07
Email : lamaisondelavocat@orange.fr

Vous pouvez également demander à l’Ordre du Barreau de Boulogne-sur-Mer s’il dispose de listes d’avocats répertoriés par spécialités, ou vous rendre sur la page de leur site pour consulter l’Annuaire des avocats dépendants de Boulogne-sur-Mer :

https://avocats-boulogne.fr/annuaire-des-avocats-barreau-de-boulogne-sur-mer/


2) Appeler chaque avocat pour expliquer très succinctement votre affaire et pour lui demander :

  • S’il est compétent dans le domaine dans lequel vous souhaitez qu’il intervienne ?
  • S’il travaille avec l’aide juridictionnelle ?
  • Quels sont ses honoraires ?

Il y a deux manières de présenter les honoraires. Certains avocats travaillent au taux horaire. Ils vous indiqueront donc un prix à l’heure. Dans ce cas, il faut demander combien d’heures, en moyenne, sont nécessaires pour la prise en charge de votre affaire.
D’autres avocats travaillent au forfait. Ils vous indiqueront donc un prix forfaitaire pour l’ensemble de votre procédure.
Dans la mesure du possible, il est préférable d’avoir un montant global dès le départ.

  • S’il est intéressé par la prise en charge de votre dossier ?


3) Rappeler l’avocat choisi pour convenir d’un rendez-vous à son cabinet et préparer tous les documents suivants
 (en photocopies) :

  •  Documents d’identité: Passeport, carte nationale d’identité ou carte de séjour, titre de circulation républicain (enfant), livret de famille, acte de naissance et acte de mariage de moins de 3 mois, certificat de scolarité,…
  • Documents liés à la vie commune: quittance de loyer, bail ou actes de propriété, bulletins de salaire et contrat de travail (les vôtres et ceux de votre mari), avis d’imposition, notifications des versements de prestations sociales (le chômage, la retraite, l’allocation adulte handicapé, le Revenu de Solidarité Active,…), documents concernant des crédits,…
  • Documents liés aux violences et aux démarches : certificats, ordonnances et traitements médicaux ; plaintes, réquisitions judiciaires et mains courantes ; aide juridictionnelle, convocation en justice et jugement déjà rendu ; photos des violences ; témoignages des voisins, des amis, de la famille (qui ont été témoins ou auprès desquels vous vous êtes confié) ; messages de votre partenaire (lettre ou petit mot écrit, sms, mail, écrit sur les réseaux sociaux, message vocal, …) ; attestations des professionnels qui vous suivent vous et vos enfants (travailleur social, juriste, puéricultrice, sage-femme, personnel hospitalier, professionnels scolaires, …)


4) Le jour du rendez-vous, il faut obligatoirement
signer une convention d’honoraires qui reprend tous les éléments convenus avec l’avocat par téléphone.

Si l’avocat vous accompagne dans le cadre d’une demande d’aide juridictionnelle, il doit :

  • vous aider à remplir votre dossier
  • vous fournir une lettre d’acceptation disant qu’il accepte de s’occuper de votre affaire à l’aide juridictionnelle.


Attention :
Dans le cadre d’une aide juridictionnelle, il faut absolument attendre la décision d’admission à l’aide juridictionnelle totale avant d’engager la procédure. Car, tout travail, effectué par votre avocat, avant le rendu de cette décision, pourra vous être facturé.

Nous sommes là pour vous :
Vous souhaitez vous confiez, parler de votre situation ?
Répondez à quelques questions pour rencontrer gratuitement un membre de notre équipe
Je souhaite en parler
D'autres fiches peuvent vous intéresser :
Ces autres rubriques peuvent vous parler

Violences conjugales

Suis-je victime de violences conjugales ?
Que dit la loi ? Comment me protéger ?
Comment me séparer et protéger mes enfants ?
Quelles aides puis-je obtenir ?